Résistance au feu

Sur la base de ces critères, les caissons ci-contre ont les résistances suivantes:

  1. résistance au feu de 30 minutes REI30
  2. résistance au feu de 60 minutes REI60
  3. résistance au feu de 90 minutes REI90

Section résiduelle après exposition au feu

Tous les calculs et illustrations suivants supposent:

  • combustion unilatérale du dessous
  • vitesse de combustion β1 sur les lamelles = 0.8 mm/min
  • vitesse de combustion β2 sur les âmes dans la zone de l’isolation
  • couche pour tenir compte de la réduction de résistance dred = 7 mm

β1 = 1.6 mm/min laine minérale
β2 = 0.9 ⋅ √ (450/ρIso) mm/min fibres de bois
ρIso = densité brute fibres de bois

Perte effective par combustion

def = dchar + dred

def = 31 mm pour REI30 = 30 min ⋅ 0.8 mm/min + 7 mm
def = 55 mm pour  REI60 = 60 min ⋅ 0.8 mm/min + 7 mm
def = 79 mm pour REI90 = 90min ⋅ 0.8 mm/min + 7 mm

Perte effective par combustion

def = dchar + dred

Exemple:
ti = 25 mm
def = 31 mm pour REI30 = 30 min ⋅ 0.8 mm/min + 7 mm

Exemple:
ti = 40 mm, fibres de bois ρIso = 40 kg/m3
def = 77 mm pour REI60 = 50 min ⋅ 0.8 mm/min + 10 min ⋅  3.0 mm/min + 7 mm

Section résiduelle des caissons acoustiques après exposition au feu

La vitesse de combustion β0 de la lamelle acoustique peut être décrite au moyen des paramètres suivants:

AAkustik (mm2) = surface perçages / rainures
dAkustik (mm) = surface perçages / rainures
bAkustik (mm) = distance entre le perçage / rainure par rapport à l’âme du caisson
ti (mm) = épaisseur lamelle acoustique

Le coefficient k résume l’influence de ces paramètres. La vitesse de combustion β1 peut être déterminée en fonction du coefficient k.

k = AAkustik / dAkustik . 103 / (bAkustik 1.5 . ti)

β1 = 0.22 ⋅ k + 0.72

La vitesse de combustion β2 sur les âmes au niveau du panneau d’absorption en fibres de bois dépend de la densité brute ρAbsorber (kg/m3).

β2 = 0.9 . √(450 / ρAbsorber)

Perte effective par combustion

def = dchar + dred

Exemple:
Type acoustique 2, ti = 31 mm, hi = 40 mm, ρAbsorber = 110 kg/m3, AAkustik = 707 mm2, dAkustik = 75 mm, bAkustik = 25 mm => k = 2.43, β1 = 0.22 ⋅ k + 0.72 = 1.26 mm/min
def = 48 mm pour REI30 = 24 min ⋅ 1.26 mm/min + 6 min ⋅ 1.82 mm/min + 7 mm

Perte effective par combustion

def = dchar + dred

Exemple:
Type acoustique 2, t= 31 mm, hi = 40 mm, tii = 33 mm, ρAbsorber = 110 kg/m3, AAkustik = 707 mm2, dAkustik = 75 mm, bAkustik = 25 mm => k = 2.43, β1 = 0.22 ⋅ k + 0.72 = 1.26 mm/min
def = 89 mm pour REI60 = 24 min ⋅ 1.26 mm/min + 22 min ⋅ 1.82 mm/min + 14 min ⋅ 0.8 mm/min + 7 mm

Détails des joints pour exposition au feu

Les exigences de base concernant l’étanchéité etl’isolation doivent être respectées lors d’une expositionà un incendie. Les caissons de toiture et deplancher LIGNATUR devant satisfaire une résistanceau feu de REI30, REI60 et REI90, doivent être misen oeuvre comme indiqué dans l’ETA-11 / 0137, avecnotamment la mise en oeuvre de joints adaptés àla résistance souhaitée, comme indiqué ci-contre.Ainsi ils répondent aux exigences EI30, EI60 et EI90,sans avoir à prévoir des compositions de plancherou de toiture spécifiques.