Passage de réseaux dans des matériaux de construction inflammables

Ci-contre, des schémas vous montrent des compartimentagesréalisables. Cette liste n’est pasexhaustive. Dans des cas particuliers, une conceptionspécifique doit être réalisée par le planificateurspécialisé chargé de la protection incendie.

La réalisation d’installations verticales dans desgaines a fait ses preuves. Lorsqu’aucune exigenceen matière de protection incendie n’est demandéepour les passages des installations, il faut assurerl’étanchéité entre le conduit et les matériaux traverséspour éviter toute propagation du feu.

Conduits de fumée

Mesures pour empêcher la propagation d’un incendie dans les éléments de construction inflammables via les conduits de fumées.

Exemple de conception: gaine technique résistante au feu pour le passage d’un conduit de fumée en dépression sans résistance au feu initiale

1 liaison toiture en pente
2 liaison toiture plate
3 liaison plancher intermédiaire
4 liaison plancher intermédiaire – conduit de fumée avec protection incendie et tuyau de raccordement
5 liaison plancher intermédiaire – conduit de fumée avec protection incendie

A diamètre extérieur du conduit sans résistance au feu
B dimensions extérieures du complexe pour résistance au feu EI90
v diamètre extérieur tuyau de raccordement

x2 garde au feu (extérieur conduit) La lamelle inférieure du caisson LIGNATUR peut venir en butée contre le conduit si x2 ≤ 50 mm.
x3 garde au feu (extérieur tuyau de raccordement) - pour une température de conduit ≤ 400°C on a x3 = 200 mm

a protection incendie AESTUVER – gaine technique AA EI90 (icb) de Fermacell
b remplissage des vides par isolation incombustible
c socle béton ≥ 100 mm
d panneau de protection incendie thermiquement stable d ≥ 18 mm (ex. panneau AESTUVER d = 25 mm)
e appareil de chauffage